• 4 février : la route des pagodes. je mettrai les photos plus tard car problème.

    Nous partons 1 h plus tôt qu’hier, mais c’est encore trop tard, la température monte trop vite.

    Nous allons vers Cau Quan. Sur la route, de très nombreuses marques indiquent les traces d’un accident et ils sont nombreux. Nous devons être prudents, surtout lorsqu’un camion double en face, mais je reste  sur la route et çà passe !nous prenons le bac pour Tra Vinh et allons nous restaurer. Je ressens une fatigue terrible, plus de jambes et en plus nous avons le vent de face. En réalité, j’ai la fringale et après un repas pain plus vache qui rit et un doliprane 1000, c’est reparti. J’avoue que j’ai eu peur sur le coup, je me demandais si j’allais pouvoir continuer ! Mais l’après midi, j’ai roulé à une très bonne cadence avec le vent de « queue » en plus.

    4 février:la route des pagodes

    Nous visitons plusieurs pagodes très jolies, des pagodes khmer.

    4 février:la route des pagodes

    4 février:la route des pagodes

    Nous rencontrons un moine qui discute avec nous, il est étudiant et dans dix ans, il retournera chez lui.

    La route est très agréable, bordée de cocotiers et bananiers. 

    Nous reprenons un bac pour traverser le Mékong car le ferry n’est pas encore prêt. Le bac nous amène de l’autre côté et là, nous demandons notre route. Il faut reprendre un bac ! Sur le coup on ne comprend pas, mais en réalité, on est sur une île donc il faut retraverser pour aller sur la route de Soc Trang ! Il est trop tard, la nuit va tomber, on ne peut pas attendre et par chance, nous avons une « Nha Ghi » juste à l’embarquement.

    4 février:la route des pagodes

    ma chambre

    4 février:la route des pagodes

    ma douche

    Je visite les chambres et c’est le plus simple qui existe, voir photo. Nous prenons ces deux chambres, toilettes à la turque dans le couloir. La patronne s’empresse de mettre du désodorisant dans nos chambres, puis lave à grande eau les toilettes et environ.

    J’en profite pour envoyer un mail de bon anniversaire à mon petit-fils François pour ses dix neuf ans. Nous sommes dans une famille très sympathique. D’ailleurs, je trouve que les Vietnamiens du Sud sont beaucoup plus accueillants que ceux du Nord ! Est-ce le climat ? En tout cas on passe de bons moments.

    4 février:la route des pagodes

    Le soir nous allons au petit restaurant à 50m et là c’est vraiment l’euphorie, 9 personnes s’occupent de nous, seuls clients. Tout se passe en famille. Nous mangeons des nouilles chinoises avec quelques légumes, du tofu, du calamar, et nous pensions avoir des nems, mais c’est un genre de saucisse que la fille fait cuire sous nos yeux.

    Encore une très bonne soirée, on a failli chanter au karaoké, mais difficile de lire le viet !

    Je fais le rapport du jour chaque soir, mais je suis fatigué et excusez moi si ce n’est pas très lisible ou s’il y a des fautes, c’est la fatigue, aujourd’hui, un peu plus de 80km, c’est pas beaucoup, mais vu la température, c’est suffisant.

    Demain matin, on essaie de partir 1 heure plus tôt.

    les photos du jour ci-dessous

    4 février:la route des pagodes

    CAU CAN

    4 février:la route des pagodes

    coucher de soleil sur le Mékong

    4 février:la route des pagodes

    fête de fin d'année

    4 février:la route des pagodes

    pagode de tra vinh

    4 février:la route des pagodes

    travinh suite

    4 février:la route des pagodes

     

    tra vinh

    4 février:la route des pagodes

    tra vinh

    4 février:la route des pagodes

    4 février:la route des pagodes

     

    le Mékong


    2 commentaires
  • 5 février : retour sur la terre et en route pour Can Tho.

    5 février: En route pour Can Tho

    lever du jour sur le Mékong

    5 février: En route pour Can Tho

    sortie du bateau

    Nous prenons le bateau vers 6h15 au lever du jour. Désormais, nous nous lèverons vers 5h15 pour démarrer à 6h15 afin d’éviter les chaleurs que nous aurons quand même entre 10h et 15h.

    5 février: En route pour Can Tho

    5 février: En route pour Can Tho

    5 février: En route pour Can Tho

    Nous prenons la direction de Soc Trang et à quelques km, encore une jolie pagode que nous visitons, c’est la Chua SANG KE.

    5 février: En route pour Can Tho

    Chua DOI

    5 février: En route pour Can Tho

    5 février: En route pour Can Tho

    5 février: En route pour Can Tho

    Nous continuons vers la ville et après bien des recherches, nous découvrons la pagode Doi, une jeune en scooter nous y a amenés.

    5 février: En route pour Can Tho

    Il y a de nombreuses chauves-souris dans les arbres, elles sont énormes et certaines ont une envergure d’1m50 et pèsent jusqu‘à 2 kg ! Il y a les tombes de cochons sacrés à 5 orteils. C’est une architecture très élégante, mais les pagodes sont toutes très jolies et très stylées.

    5 février: En route pour Can Tho

    Nous mangeons une « Pho », soupe avec nouilles de riz et viandes, légumes ainsi que soja qui devrait donner de l’énergie. Excellente soupe.

    5 février: En route pour Can Tho

    5 février: En route pour Can Tho

    5 février: En route pour Can Tho

    5 février: En route pour Can Tho

    Sur la route de Can Tho, c’est à nouveau une pagode, la Chua GIA LAM CO TU, avec des statues d’animaux, où les bonzes nous invitent à boire un coup. Nous refusons à nouveau les glaçons et préférons le ,thé chaud avec des dattes. Séances photo.

    5 février: En route pour Can Tho

    5 février: En route pour Can Tho

    D’ailleurs, je me suis aperçu que les vietnamiens nous prenaient souvent en photo sans rien dire avec leur téléphone portable. Je me répète peut-être, mais l’accueil est vraiment sensationnel. Dans les campagnes çà roule gentiment, c’est calme et très agréable. Par contre en ville, c’est l’enfer, çà fuse des 4 côtés et vous avez intérêt à être vigilant, surtout avec les motos ou vélos qui roulent à gauche et arrivent donc face à vous.

    5 février: En route pour Can Tho

    Nous arrivons à l’Hôtel Hello 2 vers 17h15, bonne orientation de Patrick. C’est un hôtel très propre et bien situé. En centre ville et non loin de l’embarcadère.

    Nous avons roulé pas loin de 100 km. Il y a une panne d’électricité à l’hôtel et on doit monter  5 étages à pied. Les étages m’ont achevé.

    Nous allons rester deux jours, donc une petite lessive s’impose, puis repas (riz poulet) au restaurant « le Mékong » où nous pouvons nous connecter. Au retour nous réservons une barque pour demain matin visiter le marché flottant.


    4 commentaires
  • 3 février : Vers Mo Cay, une mésaventure qui se termine bien.

     je vous mets les articles, mais je n'aurai peut-être pas le temps de tout faire, internet !!!

    je mettrai les photos à la fin pour gagner du temps, excusez moi.

    Hier soir, nous sommes allés manger sur la fête « foraine », et oui, c’est la fête du Têt alors beaucoup d’attractions, surtout le week end. Nous avons pris des brochettes de bœuf, du tofu, et un met inconnu ! Comme tous les soirs, nous sommes l’attraction. Les touristes surtout en voyage organisé ne passent pas dans ces villes et donc les gens ne voient jamais d’Européen et  les rires et les questions fusent. Une petite fille de 10 ans parlait bien l’anglais et m’a demandé de faire une photo avec elle, c’était très touchant.

    D’ailleurs, toute la journée, what is your name, where do you come from, good bye, et les hello sans arrêt.

     

    Ce matin, nous voilà partir sous un soleil de plomb vers Mo Cai. Au bout d’une heure, l’eau de ma gourde était chaude, alors nous avons décidé de nous arrêter plus souvent et d’acheter des bouteilles de 500CC ainsi nous aurons toujours de l’eau fraîche.

    3 février: la route vers les pagodes

     

    pagode de Cien Minh

    3 février: la route vers les pagodes

     

    Malgré la protection, nous avons quelques coups de soleil. Nous passons par My Tho, puis Ben Tre où nous visitons le marché et la pagode de Vien Minh. Les villes sont extrêmement fleuries et beaucoup d’œillets d’inde qui sont d’ailleurs cultivés dans la région.

     

    Nous pouvons voir quelques maisons sur pilotis. L’humidité est présente malgré la chaleur.

    3 février: la route vers les pagodes

    3 février: la route vers les pagodes

    le Mékong

    3 février: la route vers les pagodes

     

    le pont du souvenir!

    Nous traversons le Mékong plusieurs fois et au sommet du pont, nous prenons quelques photos. Il y a un vent terrible, ma casquette a failli s’envoler et en voulant l’en empêcher, je lâche l’appareil photo qui tombe sur la berge du Mékong 50 m plus bas ! Il ne nous reste plus qu’redescendre pour le récupérer. 1km ½ qu’il faudra remonter sous un soleil ardent.

    Je retrouve l’appareil et « miracle » il fonctionne, il est intact. Il est tombé dans l’herbe sur la terre meuble. Sony, c’est du costaud. J’avoue que j’ai eu chaud car les cartes et les clés des cadenas étaient dans la housse.

    A la sortie du pont, nous mangeons un sandwich de canard excellent pour un prix encore dérisoire et avec un accueil toujours sympa.

    Nous continuons notre route sous les cocotiers, route très agréable et nous assistons à un deuxième accident de moto pour la journée. Celui-ci, l’ambulance arrivera rapidement.

    Nous commençons à être cuit, à cause de la chaleur ! Heureusement à partir de 16h, la température baisse. Entre 11h et 15h, c’est intenable.

    Nous arriverons à Mo Cay vers 17h et en cherchant un hôtel, nous rencontrons des jeunes déguisés qui vont faire la fête.

    Nous trouverons une charmante guest house (Nha Ghi) où nous prendrons chacun une chambre pour 5 euros.

    Le soir nous mangeons dans une gargote en ville où comme d’habitude c’est l’euphorie. Notre repas est composé de nouilles de riz, champignons, soja, cacahuètes, haricots verts, le tout bouilli dans l’eau. C’est un régal et pas de risque car bouilli ! Le coût exorbitant de moins de 3 euros pour deux repas et quatre bières !

    Demain je commence mon traitement palu car nous sommes dans une zone à risque.

     voici les photos de la journée

     

    3 février: la route vers les pagodes

    la fête du têt

    3 février: la route vers les pagodes

    culture des oeillets pour la fête du têt

    3 février: la route vers les pagodes

    la culture des oeillets d'inde

    3 février: la route vers les pagodes

    fleur de lotus

    3 février: la route vers les pagodes

    la route des cocotiers

    3 février: la route vers les pagodes

    le masque indispensable

    3 février: la route vers les pagodes

    maison traditionnelle

    3 février: la route vers les pagodes

    les magasins BEN TRE

    3 février: la route vers les pagodes

    un moine au travail

    3 février: la route vers les pagodes

    une pagode

    3 février: la route vers les pagodes

    la gargote

    3 février: la route vers les pagodes

    le repas du soir

    le repas du soir


    2 commentaires
  • 2 février : C’est parti pour le Delta du Mékong.

    Le plus difficile est la sortie d’Ho Chi Minh Ville. Heureusement, Patrick a un GPS sur son téléphone et nous trouvons facilement la nationale 50 que nous suivrons jusqu’à Go Cong.

    Le parcours en ville est épique, nous sommes doublés par la droite, la gauche et le plus dangereux, c’est quand d’un coup une moto arrive en face en sens inverse ou quand une vendeuse est arrêtée sur la voie. Aux croisements, c’est un peu l’anarchie, chacun essaie d’intimider l’autre et c’est le plus audacieux qui passe. On prend vite l’habitude et on ne voit pas beaucoup d’accident. Beaucoup de motos et scooters, des vélos électriques et des bus, camions et taxis. Par contre peu de voitures particulières, mais celles-ci sont des voitures de luxe ou 4X4.

    le riz

    sur la route les motos transportent des volumes imposants!

    récolte du riz

    Nous sommes des bêtes curieuses qui déclenchons des rires chez les Vietnamiens et des Hello chez les jeunes. Nous roulons sous un soleil de plomb, il fait 35° environ. Comme c’est notre première journée et que nous manquons d’entraînement, nous ne ferons pas trop de km, juste une mise en jambe.

    Nous rencontrons un bonhomme âgé qui ressemble à Ho Chi Minh (voir photo).

     

    Nous visitons une jolie pagode avec son immense bouddha.

    Nous allons ensuite prendre le bac pour traverser une rivière, nous discutons avec une jeune prof d’anglais et les vietnamiens sont sidérés de voir deux français de notre âge se balader en vélo !

    le choix

    notre repas

     

    excellente ambiance

    Après le bac, nous nous arrêtons pour manger dans une gargote. Voir les photos, c’est bon enfant et très convivial. Nous mangeons une PHO (soupe), mais elle est froide et j’espère qu’elle a bouilli sinon risque de turista ? Un poisson grillé et du riz avec des haricots verts, le tout avec une bouteille d’eau et 25000 VND soit 90 centimes d’euro le repas !!!.

    les tombes

    Nous finissons la journée à Go Cong où une vietnamienne qui vit en Angleterre nous emmène à l’hôtel. Mini hôtel sympa avec tout le confort, pour 9 euros pour 2.


    4 commentaires
  • 1er février : Ho Chi Minh

    Ce matin visite à pied de la ville suivant un circuit du lonely planet. Çà nous fera un bon 8 km. Il fait une chaleur terrible, plus de 30°. Je me dis qu’on va souffrir sur la route et qu’il faudra démarrer tôt le matin pour pédaler à la fraîche.

    1er février: Ho Chi Minh

     

    marché vue extérieure

    1er février: Ho Chi Minh

    1er février: Ho Chi Minh

    1er février: Ho Chi Minh

    Nous visitons le marché couvert de Ben Than où on y trouve de tout, très coloré.

    Statue équestre de Trân Nguyên Han. Nous passons devant le musée des Beaux-Arts, puis une rue bordée de magasins d’Antiquité.

     

    1er février: Ho Chi Minh

    Majestic Hôtel

    Sur notre chemin s’élève l’immense tour « Bitexo Financial Tower », puis le Majestic Hôtel qui était une caserne durant la seconde guerre mondiale.

    1er février: Ho Chi Minh

    Nous allons jusqu’à la Saïgon River avec ses eaux très sales. On vous propose des promenades en bateau.

    1er février: Ho Chi Minh

    Nous passons ensuite devant l’Opéra, édifice colonial, puis l’hôtel Continental construit en 1880 et fut le lieu de prédilection des journalistes durant la guerre d’Indochine.

    1er février: Ho Chi Minh

    Nous allons jusqu’à la Cathédrale Notre-Dame en brique, elle fut érigée entre 1877 et 1883 avec des matériaux importés de France.

    1er février: Ho Chi Minh

    la poste

    1er février: Ho Chi Minh

    intérieur de la poste avec le portrait dHo Chi Minh

    A droite de celle-ci se trouve l’imposante Poste Centrale de style colonial et dessinée par Gustave Eiffel. Sur les murs du hall, des cartes du Vietnam sont peintes et le portrait en mosaïque d’Ho Chi Minh occupe la place d’honneur.

    1er février: Ho Chi Minh

    Nous traversons un parc devant le Palais de la Réunification.

    Il reste quelques sites à visiter, pagode, musée, mais nous le ferons au retour.

    1er février: Ho Chi Minh

    La circulation est moins intense que le soir, mais il faut être très prudent.

    1er février: Ho Chi Minh

    Après le repas, nous remontons nos vélos, ils sont prêts pour demain matin à l’aube.

    ci-dessous d'autres photos de la vie à Saïgon.

    1er février: Ho Chi Minh

    parking à motos

    1er février: Ho Chi Minh

    une pagode

    1er février: Ho Chi Minh

    maison coloniale

    1er février: Ho Chi Minh

    le tuk tuk

    1er février: Ho Chi Minh

    le sport à Saïgon

    Demain, nous allons commencer par le Delta du Mékong, donc descente vers My Tho.


    3 commentaires